› Opinions

Venance Konan, désigne Soro Guillaume comme seul responsable de son malheur

« il n’a pas été judicieux de la part de Soro de traiter le président Ouattara et le vice-président Duncan de vieillards et de ridicules », a déclaré le Directeur général de Fraternité matin.

« Bonne année 2020 à tout le monde et particulièrement à mon ami Guillaume Soro qui découvre les affres de l’exil en ce moment. Je lui souhaite d’apprendre à moins parler durant l’année nouvelle.

Lui et les siens ont reconnu qu’il a effectivement tenu des propos qui parlaient de déstabilisation de notre pays devant une personne qui les a enregistrés.

Ses explications actuelles ressemblent plus à une tentative de noyer le poisson. Comme ce fut le cas lorsqu’une autre de ses conversations fut enregistrée pendant la tentative de coup d’Etat au Burkina Faso. Il a maintenant annoncé qu’il va organiser une résistance contre je ne sais trop quoi depuis Paris.

Comme de Gaulle l’avait fait depuis Londres. Qu’il sache déjà que de Gaulle n’avait pas commencé par insulter le chef des Britanniques chez qui il s’était réfugié en le traitant de lâche et d’immature, et en l’accusant de sacrifier sa dignité aux intérêts financiers.

Je crois que c’est à lui d’être un peu plus mature et de s’entourer de gens encore plus matures que lui. Je ne suis pas certain qu’il ait été judicieux de sa part d’insulter encore une fois le président Ouattara et le vice-président Duncan en les traitant de vieillards et de ridicules.

Parce qu’ils sont septuagénaires, tout en dévoilant son deal électoral avec Bédié qui lui est largement octogénaire. Encore moins de donner le nom de celui qui lui a conseillé de ne pas rentrer au pays pendant que le président Macron s’y trouvait encore. » A déclaré Venance Konan.

De même, laisser son entourage insulter tous ceux qui lui apportent la contradiction ne me semble pas non plus être une bonne politique de communication. Mon ami Soro devrait maintenant être aussi définitivement situé sur la réalité de sa popularité dans le pays.

La dispersion par la police de ses partisans le jour de son arrivée manquée n’a provoqué aucun incident, aucune émeute comme il l’espérait, et les poursuites engagées contre lui n’émeuvent pas grand’monde. » A déclaré, Venance Konan, Directeur Général du groupe Fraternité Matin.

 




Commentaire

À LA UNE
Retour en haut