International › APA

Sénégal : un gouvernement «de combat et de résultats» pour relever les défis de l’heure

L’intégration d’anciens opposants dans l’attelage gouvernemental constitue un virage pour le président Macky Sall, réélu en février 2019 pour un second mandat de cinq ans.A défaut d’un gouvernement d’union nationale, le chef de l’Etat a mis sur pied une équipe marquée « par l’ouverture politique », explique Seydou Guèye, le porte-parole de la Présidence de la République.

En effet, la nomination comme ministres d’Oumar Sarr, ex-membre du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) d’Abdoulaye Wade et de Yankhoba Diattara de la formation politique Rewmi (Le pays, en langue wolof) s’inscrit, à en croire M. Guèye, « dans la dynamique des consensus issus du dialogue national élargi et inclusif ».
 Il s’y ajoute que l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, est nommé président du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) en remplacement d’Aminata Touré, l’un des caciques de l’Alliance Pour la République (APR, parti au pouvoir).

Aux 33 ministres et 4 Secrétaires d’Etat, Macky Sall a confié « une mission spéciale d’intérêt général ». Celle-ci se décline sur deux dimensions complémentaires : « La première (consiste) à propulser la relance de l’économie nationale. La seconde (est) d’assurer une protection plus soutenue de toutes les forces vives de la nation », souligne Seydou Guèye. 

En fait, le président espère que ce gouvernement puisse imprimer, « sur le terrain et au quotidien, une dynamique constructive d’innovation, de transformation, de réalisation et de changement nécessaire à l’accélération de l’émergence du Sénégal dans la paix, la sécurité, la stabilité, la prospérité, l’équité sociale et territoriale » dans le contexte de la Covid-19.

Pour l’atteinte de ces objectifs, le Coordonnateur de la Communication de la Présidence de la République signale que le travail des différents ministres « sera articulé aux principes directeurs (que sont) l’anticipation, le pragmatisme, la cohérence, la résilience et la performance ».

Outre la formation du nouveau gouvernement, Macky Sall a signé plusieurs décrets. Oumar Samba Bâ est nommé ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Abdou Latif Coulibaly, ministre d’Etat, Secrétaire Général du gouvernement et Seydou Guèye, ministre, Porte-parole et Coordonnateur de la Communication de la Présidence de la République. 

Enfin, Mahmoud Saleh devient ministre d’Etat, Directeur de cabinet du président de la République, Augustin Tine, ministre d’Etat, Directeur de cabinet politique du président de la République, Cheikh Kanté, Envoyé spécial du président de la République et Abdou Karim Fofana, ministre auprès du président de la République, chargé du suivi du Plan Sénégal Emergent (PSE).



Commentaire

Bon plan
Publié le 21.10.2019

LES CASCADES DE MAN

Les cascades naturelles de Man volent la vedette à tous les sites touristiques de la région du Tonkpi. Leur nom colle désormais à celui de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut