International › APA

Santé et économie au menu des quotidiens marocains

La réforme du secteur de la santé, l’industrie pharmaceutique et le projet du tunnel ferroviaire sous-marin Maroc-Espagne, sont les principaux titres développés par la presse marocaine parue ce vendredi.+L’Économiste+ écrit que le ministre de la santé, Khalid Ait Taleb vient de faire franchir à son projet de loi-cadre relatif à la réforme de la Santé, l’étape de la Commission de l’enseignement et des affaires sociales de la Chambre des conseillers. En effet, le texte vient d’être adopté. Il faudra attendre sa programmation rapidement en séance plénière pour le vote et son transfert vers la Chambre des représentants. 

Au sein de cette Commission, le ministre de la Santé et de la protection sociale a fait preuve de souplesse en acceptant quelques amendements sur les 132 émanant des groupes et groupements parlementaires. Pourtant, de manière générale, un projet de loi-cadre est voté tel quel, sachant que d’autres textes viendront par la suite pour son implémentation et qui nécessitent des propositions de changement, souligne le journal.

+Les Inspirations Éco+ indique que quelques jours avant le dépôt du PLF 2023 au Parlement, la sortie de Nizar Baraka, ministre de l’Equipement et de l’eau, annonçant le projet du gouvernement de supprimer la TVA sur les médicaments afin de les maintenir à un prix abordable, et la réaction de la Fédération marocaine de l’industrie et de l’innovation pharmaceutiques (FMIIP) tombent à pic. 

Une telle mesure permettrait aux ménages marocains d’économiser environ 1,12 milliard de dirhams (1 euro = 10,7 DH), sur environ 16 milliards DH déboursés pour l’achat de médicaments chaque année dans le Royaume. Le président de la Fédération, explique que supprimer uniquement la TVA sur les médicaments “risque de déstabiliser l’équilibre financier des entreprises pharmaceutiques”, dans la mesure ou, selon le dirigeant, les industriels “ont déjà un crédit de TVA”.

+L’Opinion+, qui s’intéresse au projet du tunnel ferroviaire sous-marin Maroc-Espagne, estime que l’idée de relier par un tunnel sous-marin les deux rives du Détroit, et par ricochet les continents africain et européen, remonte à plus d’un siècle. Sa conception actuelle a donné lieu à une déclaration conjointe de l’Espagne et du Maroc datant de 1979. 

Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et les relations entre le Maroc et l’Espagne ont connu des hauts et des bas. Aujourd’hui, le fameux projet commence à prendre forme. Côté Maroc, le travail est confié à la Société Nationale d’Etudes du Détroit (SNED), et en Espagne, c’est l’entreprise publique SEGECSA qui en est chargée. Celle-ci a révélé les nouveaux rebondissements concernant ce chantier titanesque qui devrait certainement donner lieu à une nouvelle donne politique et économique dans la région.



Commentaire

Bon plan
O'Wano Lagune Publié le 01.03.2021

O’WANO LAGUNE – RESTAURANT AFRICAIN

Situé dans la commune de Bingerville à Abidjan, l'espace O'WANO Lagune vous accueillera dans un lieu atypique. O'WANO lagune, séduit par sa beauté aux couleurs…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut