International › APA

Sahara : Qatar, Bahreïn et les Emirats arabes Unis soutiennent l’intervention du Maroc pour sécuriser l’axe routier d’El Guerguarate

Les Etats du Qatar, du Bahreïn et des Emirats Arabes Unis ont exprimé leur soutien à l’intervention des forces armées marocaines pour mettre en place un cordon de sécurité en vue d’assurer le flux des biens et des personnes à travers l’axe routier traversant la zone tampon de Guergarate.

Ainsi, l’Etat des Emirats arabes unis (EEAU) a exprimé sa « solidarité » et son « soutien » au Maroc dans son action visant à « mettre fin à l’incursion illégale (du polisario) dans la zone tampon de Guerguarate reliant le Maroc à la Mauritanie », selon le ministère émirati des Affaires étrangères, cité par l’agence de presse émiratie WAM, ajoutant que cette intervention a pour objectif de sécuriser les flux de marchandises et de personnes entre les deux pays voisins.

Le ministère émirati des affaires étrangères a également exprimé sa condamnation des provocations et pratiques « désespérées » et « inacceptables » qui ont eu lieu depuis le 21 octobre dernier et qui constituent « une violation flagrante des accords conclus et une menace réelle pour la sécurité et la stabilité dans la région ».

Et d’ajouter que l’EEAU renouvelle son soutien « continu » au Maroc dans toutes les mesures qu’il juge nécessaire pour défendre la sécurité de son territoire et de ses citoyens.

Pour sa part, l’État du Qatar a exprimé sa profonde « préoccupation » face à l’obstruction aux mouvements civils et commerciaux au poste-frontière d’El Guerguarate au Sahara et apporté son soutien aux mesures prises par le Royaume du Maroc pour mettre fin au blocage de la circulation civile et commerciale dans la zone tampon de Guerguarate.

Dans ce contexte, l’État du Qatar salue « les efforts du Secrétaire général des Nations Unies pour parvenir à une solution politique au conflit autour du Sahara qui n’a que trop duré », indique le ministère qatari des Affaires étrangères.

Aussi, l’État du Qatar renouvelle sa position ferme sur la résolution des différends par la voie le dialogue, de la diplomatie et des moyens pacifiques, appelant à faire preuve de la plus grande retenue.

De son côté, l’Etat du Bahreïn a exprimé son « soutien » et sa « solidarité » avec le Maroc dans la défense de sa souveraineté, de ses droits, et de la sécurité de son territoire et de ses citoyens dans la zone de Guerguarate, et ce dans le cadre de la souveraineté et de l’unité territoriale du Royaume, et conformément à la légalité internationale.

Le ministère bahreïni des Affaires étrangères a également exprimé sa ferme condamnation des hostilités menées par la milice du « polisario » et de ses dangereuses provocations au passage de Guerguarate au Sahara marocain, lesquelles constituent une « menace sérieuse pour le mouvement civil et commercial, et représentent une violation des accords militaires et une tentative de déstabilisation de la sécurité et de la stabilité dans la région ».



Commentaire

Bon plan
Publié le 21.10.2019

LES CASCADES DE MAN

Les cascades naturelles de Man volent la vedette à tous les sites touristiques de la région du Tonkpi. Leur nom colle désormais à celui de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut