Société › Education

Reprise des cours : les exigences du Syndicat des enseignants du primaire

La vacation

Le Syndicat des enseignants du primaire exige une prime de 50.000 F CFA pour la reprise des cours en cette période de crise sanitaire.

Le mouvement des instituteurs pour la défense de leur droit (MIDD), au regard des sujétions particulières qu’impose la nouvelle organisation de la reprise et tenant compte de l’exposition des enseignants aux risques (les enfants et leurs parents pouvant être des vecteurs asymptomatiques), exige le paiement d’une prime de cinquante mille (50000 FCFA) par mois par enseignant. A cet effet, le mouvement a fait part d’une déclaration.

Signée par le Secrétaire Général National, Mesmin KOMOE, le MIDD accueille favorablement la mise en congé anticipé des élèves de la maternelle car les programmes d’activités pour ce cycle d’enseignement sont quasiment achevés. Aussi, il affirme que pour ce cycle, les acquis des apprenants en année N, ne conditionnent pas les apprentissages pour l’année N+1.

En effet, les trois niveaux de ce cycle sont accessibles à tout enfant respectant les conditions d’âge physique et mental sans prérequis formels.

Quant aux propositions, le MIDD a présenté la rotation interne pour les effectifs au-delà de vingt-cinq (25) pour les enseignants de ce cycle, candidats aux examens pédagogiques de titularisation. toutefois, rappelons que ces derniers n’avaient pas encore subi la visite de la commission de titularisation.

Pour ce faire, le MIDD demande qu’ils soient, à titre exceptionnel, déclarés définitivement admis.



Commentaire

Bon plan
Publié le 21.10.2019

LES CASCADES DE MAN

Les cascades naturelles de Man volent la vedette à tous les sites touristiques de la région du Tonkpi. Leur nom colle désormais à celui de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut