International › APA

Prévoyance sociale ivoirienne: convention entre l’IPS-CGRAE et la CNPS au profit des retraités

Pas d'image

L’Institution de prévoyance sociale caisse générale de retraite des agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (IPS-CGRAE) a signé une convention avec la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS, privé) permettant aux retraités de bénéficier de leur pension, grâce à un cumul d’années, après un basculement du secteur privé vers le secteur public et vice-versa.L’information a été portée par M. Eugène Niankan, directeur général adjoint, représentant le directeur général de l’IPS-CGRAE, à l’occasion d’une séance d’information et de formation à l’intention des points focaux des Directions des Ressources Humaines (DRH) des ministères, les 8 et 9 septembre 2020. 

Les participants à  ces séances d’information et de formation étaient notamment les points focaux des Directions des Ressources Humaines (DRH) des organismes affiliés, soit 44 ministères et deux secrétariats d’Etat.  

Abordant le thème relatif à la convention CGRAE-CNPS, M. Eugène Niankan, a fait observer que c’est une convention importante dans la vie du fonctionnaire en ce qu’elle permet une extension verticale de la couverture sociale de celui-ci. 

« Par le passé, lorsque vous avez travaillé dans le privé et dans le public et que vous n’avez pas atteint le minima exigé par chaque secteur au niveau de la pension de retraite, c’est-à-dire 15 ans, on vous remboursait simplement vos cotisations (6% ou 8,33%). Mais aujourd’hui, grâce à cette convention, on prend en compte les deux périodes que vous avez passées», a-t-il dit.  

« Si vous avez fait 7 ans d’un côté et 8 ans de l’autre cela vous fait 15 ans, or c’est le minima en termes d’année de service qu’il vous faut pour bénéficier d’une pension viagère qui est réversible par la suite. C’est véritablement un avantage et il faut qu’on puisse vous dire comment ça fonctionne », a expliqué M. Niankan.   

Le directeur général adjoint de l’IPS-CGRAE a souligné l’enjeu de la nécessité d’une bonne collaboration entre son institution et les Directions des Ressources Humaines, en leur qualité de partenaires de référence dans le processus de gestion de la retraite des fonctionnaires et agents de l’Etat. 

Et de relever que c’est cette étroite collaboration entamée depuis la réforme de 2012, qui a permis des échanges périodiques pour partager des informations pertinentes et utiles dans l’exercice des missions réciproques.

Comme fruit de ce partenariat, M. Niankan a, entres autres, fait mention de « la réduction drastique du délai de traitement des dossiers de pension qui est passé de 365 jours en moyenne avant la réforme, à 45 voire 30 jours aujourd’hui pour les dossiers transmis complets à l’IPS-CGRAE ».   

En vue de respecter les mesures de distanciation sociale liées à la COVID-19, les 46 participants ont été scindés en 2 groupes distincts et répartis sur une demi-journée de session chacun, les 8 et 9 septembre 2020, à l’Agence IPS-CGRAE de Cocody, dans l’Est d’Abidjan. 

Sur le sujet concernant la nomenclature des pièces, il a affirmé que toutes les pièces constitutives d’un dossier de pension feront l’objet d’une attention particulière car, « l’utilité de chaque pièce nous emmènera à la question des rejets qui joue sur les délais de traitement des dossiers ». 

Cet échange vise notamment à un rapprochement des points de vue afin que l’IPS-CGRAE et les points focaux dans les administrations se mettent d’accord sur ce qui est essentiel et comment faire pour qu’il n’y ait pas de rejets au niveau du traitement des dossiers de pension. 

Pour anticiper sur le processus de transmission des dossiers, il a conseillé ces derniers  à utiliser le nouveau portail de l’institution : macgrae.ci  qui regroupe toutes les informations sur les dossiers à fournir. Mieux, ce site permet une interaction.   

Le directeur général adjoint a mentionné que cette plateforme s’inscrit dans le cadre de la digitalisation. Elle est conçue et permet aujourd’hui à partir de chez sois, d’avoir un certain nombre d’informations. L’intéressé n’a plus besoin de se déplacer. 

« Il n’est donc plus nécessaire de vous déplacer jusqu’à l’IPS-CGRAE pour avoir des informations. Nous tendons même vers la co-production. C’est-à-dire, qu’à partir du portail, le retraité peut éditer certains documents le concernant », a -t-il soutenu.

« Toutes ces avancées ont besoin d’être partagées avec vous de sorte à améliorer aussi, votre efficacité (en vue de) la mise à niveau et l’optimisation de notre système de retraite, ainsi que pour l’instauration d’une véritable culture de la sécurité sociale auprès des valeureux fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire », a-t-il poursuivi.  

Les participants ont par ailleurs exprimé leur vive satisfaction sur le contenu du programme et la qualité des échanges qui s’y sont déroulés, tout en se réjouissant de détenir désormais davantage de clés pour améliorer la qualité du processus de constitution des dossiers de retraite de leurs administrés.

Placée sous la tutelle technique et administrative du ministère en charge de la prévoyance sociale et sous la tutelle financière du ministère en charge du Budget, cette institution certifiée ISO 9001 version 2015, est chargée de gérer le recouvrement des cotisations sociales.

En outre, a-t-elle pour mission de procéder au paiement des prestations sociales relatives aux régimes obligatoires des pensions civiles et militaires ainsi qu’aux régimes complémentaires ou spéciaux, obligatoires ou volontaires de pensions. 

L’IPS-CGRAE, entreprise de référence en matière de sécurité sociale dans la zone CIPRES, a instauré des cadres d’échanges avec les partenaires sociaux que sont notamment les regroupements des assurés sociaux, les syndicats et les DRH des structures affiliées dont elle a la gestion. 



Commentaire

Bon plan
Publié le 21.10.2019

LES CASCADES DE MAN

Les cascades naturelles de Man volent la vedette à tous les sites touristiques de la région du Tonkpi. Leur nom colle désormais à celui de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut