› Politique

Présidentielle ivoirienne : Simone Gbagbo donne sa position sur le scrutin du 31 octobre

Présidentielle Simone Gbagbo

La deuxième vice présidente du FPI, Simone Gbagbo a accordé une interview à la chaîne de télévision France 24, le mercredi 30 septembre pour commenter l’actualité politique ivoirienne.

L’épouse de l’ancien président Gbagbo, estime que la candidature à un troisième mandat du président Alassane Ouattara, va a l’encontre de la constitution. Pour cela, ce dernier devrait la retirer. Elle a affirmé également soutenir les appels à la « désobéissance civile » lancés par l’opposition. Pour elle, les conditions pour une élection transparente ne sont pas réunies.

Simone Gbagbo a clairement indiqué que l’élection présidentielle prochain ne pourra se tenir qu’après la satisfaction de certaines conditions qu’elle juge essentielles. « Aujourd’hui, nous sommes acculés, nous sommes coincés, et nous disons qu’il n’y aura pas d’élection tant que les conditions actuelles n’auraient pas été changées, tant que les reformes n’auraient pas été prises. » a-t-elle déclaré.

De plus, elle a énuméré les différentes reformes qui devraient être mise en place pour le bon déroulement d’un scrutin. « Nous voulons une CEI nouvelle. Nous voulons un conseil constitutionnel nouveau, parce que celui-ci s’est complètement discrédité… Nous voulons que la candidature de Monsieur Ouattara soit retirée de la liste des candidats. Nous voulons que la liste électorale soit auditée, qu’elle soit corrigée. (…) Que tous ces prisonniers soient libérés. Nous voulons (…) que les exilés puissent revenir. Que les gens qui ont été déportés à l’étranger, comme c’est le cas pour Monsieur Gbagbo et monsieur Blé Goudé (…). S’est elle exprimée en ajoutant « Si le pouvoir n’accepte pas, il n’y aura pas d’élection ».

Par ailleurs, l’ex-première dame a précisé que toutes ces conditions sont unanimement partagées par toute l’opposition.

Cependant, soulignons que Mme. Gbagbo dit vouloir jeter toutes ses forces dans la bataille électorale actuelle. Mais implicitement, elle n’exclut pas de se présenter un jour à la présidence.



Commentaire

Bon plan
Publié le 21.10.2019

LES CASCADES DE MAN

Les cascades naturelles de Man volent la vedette à tous les sites touristiques de la région du Tonkpi. Leur nom colle désormais à celui de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut