› Politique

Présidentielle 2020 : KKB refuse la désobéissance civile lancée par l’opposition ivoirienne

KKB désobéissance civile présidentielle

Lancé le dimanche 20 septembre par l’opposition ivoirienne, KKB candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre ne s’engagera pas dans l’appel à la désobéissance civile. Il se démarque de l’opposition ivoirienne qui proteste contre la troisième candidature d’Alassane Ouattara.

En effet, présent sur les ondes de RFI, KKB a indiqué ne pas avoir été associé ni convié par l’opposition.« Je ne cautionne pas ce genre d’aventure ». A-t-il lancé avant de clarifier sa position sur le sujet « Je ne participe pas à ce qui divise la Cote d’Ivoire ».

A en croire l’ancien député de Port-Bouët, il faudrait des élections apaisés en Côte d’ivoire. Pour lui, cette situation risque de plonger une fois plus le pays la routine qui s’est installée depuis 2000. « Mais si on ne veut pas d’élections, qu’est-ce qu’on propose d’autres aux Ivoiriens ? (…)  Depuis 2000, on est dans cette logique. » a déclaré le candidat indépendant à la présidentielle.

 



Commentaire

Bon plan
Publié le 21.10.2019

LES CASCADES DE MAN

Les cascades naturelles de Man volent la vedette à tous les sites touristiques de la région du Tonkpi. Leur nom colle désormais à celui de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut