International › APA

Ouverture à Abidjan de la finale de Huawei ICT Competition 2021-2022

Le ministre ivoirien de l’Économie numérique, des télécommunications et de l’innovation, Roger Adom, a procédé mardi à Abidjan, à l’ouverture de la finale de Huawei ICT Competition 2021-2022, mettant aux prises 90 étudiants.

L’ouverture du concours a été faite à l’Ecole supérieure africaine des technologies de l’information et de la communication (ESATIC), à Abidjan. Une autre cohorte compose à l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INPHB) de Yamoussoukro.

« Je suis venu encourager Huawei et les étudiants de l’ESATIC, de l’INPHB et de toutes les écoles supérieures de la Côte d’Ivoire qui ont participé à ce concours », a indiqué à la presse M. Roger Adom, en marge de l’ouverture de la compétition 

Pour le ministre ivoirien de l’Économie numérique, des télécommunications et de l’innovation, « il est nécessaire que nous ayons de nombreux jeunes formés dans les technologies de l’information,  de la télécommunication qui sont les technologies de l’avenir ». 

La Côte d’Ivoire, dira-t-il, « forme aujourd’hui environ 400 jeunes par an (et) ce n’est pas suffisant, il faut former encore plus et il faut encourager les jeunes à se lancer dans ce domaine là ». Le pays ambitionne d’être le hub digital de l’Afrique de l’Ouest.

De ce fait, dans les domaines tels « la cybersécurité, la data analyse (….) l’internet des objets et dans l’innovation, nous devons avoir des jeunes formés, des jeunes compétents afin que la Côte d’Ivoire devienne un pays où il y a des champions » dans ces domaines, a-t-il soutenu.

Pour sa part, le directeur général de Huawei technologies Côte d’Ivoire, Lionel Liu, s’est dit convaincu que « le développement des talents des TIC, constitue l’avenir de l’Etat et on partage la même vision du gouvernement ivoirien ».

« Le gouvernement veut transformer la Côte d’Ivoire comme un hub digital de l’Afrique de l’Ouest, on partage la même vision, et c’est dans ce sens qu’on a initié ce Huawei ICT Competition », a ajouté M. Lionel Liu.

Il a assuré que l’entreprise va poursuivre ses efforts dans le développement des talents des TIC, relevant que la compétition couvre beaucoup de domaines, comme l’intelligence artificielle, le networking ou le cloud computing.  

« Dans l’ensemble, on a 22 domaines à offrir mais on a commencé avec 5 domaines », a-t-il fait savoir, ajoutant que « dans les phases à venir, on va commencer les autres domaines pour que les étudiants de la Côte d’Ivoire puissent bénéficier de beaucoup de contenus ».

A l’issue de cette phase finale, dix lauréats seront retenus. Evoquant la suite, M. Lionnel Liu a souligné qu’ avant la Covid-19, il était prévue une visite de deux semaines en Chine, mais compte tenu de la pandémie ils sont contraints de les faire voyager, peut-être, dans un autre pays développé dans le numérique et où il y a des laboratoires de technologies. 

Cela devrait leur permettre de « voyager et de regarder le monde extérieur et expérimenter les nouvelles technologies et à leur retour, on va les aider à trouver des entreprises comme la nôtre ou des entreprises partenaires pour les aider à faire de l’implémentation », a-t-il poursuivi.

Avant cette évaluation qui se déroule en ligne, sous forme de QCM (Questions à choix multiples), le géant Télécom chinois a assuré une formation au profit des 90 étudiants sélectionnés sur 500 postulants issus de différents instituts et grandes écoles à travers la Côte d’Ivoire.

La formation a eu lieu sur deux sites, en présentiel, notamment à l’ISTC Polytechnique, un institut des Télécoms et technologies de l’audiovisuel sis à Abidjan, et l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny de Yamoussoukro, du 19 au 23 octobre 2021. 

Parmi ces 10 étudiants lauréats, trois seront retenus pour participer mi-novembre à la compétition régionale Afrique de l’Ouest, un concours impliquant quatre pays de la sous-région ouest-africaine: la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Burkina Faso et le Bénin. 

Ensuite, ils prendront part en février 2022 à la compétition régionale Afrique du Nord. Si l’équipe représentant la Côte d’Ivoire se hisse en tête du peloton, elle affrontera lors d’une finale internationale d’autres pays du monde, en Chine.  

La compétition est adressée aux étudiants en cours de formation des écoles et universités de Côte d’Ivoire. Les lauréats au concours régional obtiendront une certification de Huawei  (HCIA, HCIP ou HCIE).

Huawei ICT Competition est une compétition initiée par le groupe Huawei dans le but de développer les talents de l’industrie des TIC, de contribuer à l’éclosion d’un écosystème solide et durable, et de soutenir l’intégration de l’industrie et de l’éducation.



Commentaire

Bon plan
O'Wano Lagune Publié le 01.03.2021

O’WANO LAGUNE – RESTAURANT AFRICAIN

Situé dans la commune de Bingerville à Abidjan, l'espace O'WANO Lagune vous accueillera dans un lieu atypique. O'WANO lagune, séduit par sa beauté aux couleurs…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut