International › APA

Namibie : La Commission électorale et les parties prenantes évoquent l’avenir des urnes électroniques

La Commission électorale de Namibie (ECN) prévoit d’engager les partis politiques et les organisations de la société civile sur les prochaines étapes suite à une décision de justice déclarant inconstitutionnelle l’utilisation des machines de vote électronique, a déclaré un haut responsableLes urnes électroniques ont été introduites en Namibie en 2014 comme un mode de vote efficace et fiable, remplaçant les bulletins de vote.

 Cette technologie a été utilisée lors des élections présidentielle et de législative de 2014 et 2019, avant que la Cour suprême du pays ne déclare cette année que son utilisation était inconstitutionnelle, à moins qu’il n’existe une trace écrite vérifiable. 

Le Directeur général des élections de la Commission électorale, Theo Mujoro, a déclaré dimanche à la Namibian Broadcasting Corporation, que la commission « n’utilisera pas les MVE dans un avenir proche ».

« Quant à ce qui arrivera à cette technologie, la commission a déjà pris une décision, une résolution, selon laquelle dès que nous en aurons fini avec les prochaines élections, nous devrons rassembler nos parties prenantes afin d’examiner la question de ces MVE », a déclaré Mujoro.

 Les Namibiens se rendront aux urnes en novembre pour élire les nouveaux dirigeants des conseils régionaux et des autorités locales.

 Mujoro a déclaré qu’il y a un certain nombre d’options que les parties prenantes pourraient envisager.



Commentaire

Bon plan
Publié le 21.10.2019

LES CASCADES DE MAN

Les cascades naturelles de Man volent la vedette à tous les sites touristiques de la région du Tonkpi. Leur nom colle désormais à celui de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut