Politique › Institutionnel

Moussa Faki Mahamat met en garde Ouattara sur la modification de la constitution

Moussa Faki Mahamat - UA - Ouattara

A l’occasion du 33e sommet africain qui s’est tenu le 09 au 10 février 2020, à Addis-Abeba en Ethiopie, le président de la commission de l’Union Africaine Moussa Faki Mahamat, a fait savoir dans son discours adressé à la tribune de l’UA qu’il « est extrêmement important de ne pas manipuler ou de détourner la volonté du peuple dans les pays ou des élections doivent se tenir ».

Ce message qui s’adresse au Président Alassane Ouattara présent lors de ce sommet n’est pas passer inaperçu.

En effet, c’est au cours de la présentation des vœux en janvier dernier, que Ouattara a clairement affiché sa volonté de modifier la constitution électorale d’ici Mars 2020.

Depuis lors, l’opposition met en garde Le Chef de la République de Côte d’ivoire de n’apporter aucune modification de la constitution à 9 mois des élections présidentielles d’octobre 2020.

Une chose dite aussitôt faite, mais à l’approche des élections présidentielles, il reste à savoir si Ouattara tiendra compte de ce message.



Commentaire

Bon plan
O'Wano Lagune Publié le 01.03.2021

O’WANO LAGUNE – RESTAURANT AFRICAIN

Situé dans la commune de Bingerville à Abidjan, l'espace O'WANO Lagune vous accueillera dans un lieu atypique. O'WANO lagune, séduit par sa beauté aux couleurs…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut