International › APA

Maroc/Mutualité : La MGPAP augure d’une nouvelle ère dans la promotion de la protection sociale

Par Hicham Alaoui — La Mutuelle Générale du Personnel des Administrations Publiques du Maroc (MGPAP) tient à bras-le-corps le chantier de la généralisation de la protection sociale, un projet royal gigantesque qui s’inscrit dans la promotion de la justice sociale et spatiale et représente une révolution sociale réelle eu égard à ses incidences directes et concrètes sur l’amélioration des conditions de vie des citoyens.Son Conseil d’Administration, tenu les 19, 20 et 21 mars à Rabat, s’est engagé expressément à mettre en œuvre ce projet prometteur qui définit les principes et objectifs relatifs à la réforme du système de la protection sociale au Maroc.

Fraichement élu, le président du Conseil d’Administration de la MGPAP, Moulay Brahim El Othmani, qui présidait la 1ère session du CA, a été on ne peut plus clair en insistant sur l’engagement total de la Mutuelle générale dans le projet royal relatif à la généralisation de la protection sociale pour tous les Marocains, compte tenu de son expérience solide dans ce domaine, aux côtés des autres mutuelles publiques et privées.

En effet, cet engagement tire son essence dans le fait que les mutuelles sont une des composantes de l’économie sociale et solidaire, en tant que troisième voie qui se dessine en matière de développement économique et social avec comme principes la suprématie de la redistribution, la non lucrativité et la solidarité agissante.

Pour rappel, ce projet permet, entre autres, la généralisation de l’Assurance maladie obligatoire (AMO), à fin 2022, au profit de 22 millions personnes supplémentaires qui bénéficieront d’une assurance couvrant les frais de traitement, de médicaments et d’hospitalisation.

Cette session a été, certes, une étape cruciale dans le fonctionnement de la MGPAP et sa volonté inébranlable de couper court avec les pratiques malsaines du passé, les dysfonctionnements, les irrégularités de gestion et les dommages causés aux droits et aux intérêts des adhérents au temps de l’ancienne équipe gouvernante.

Et pour cette finalité, le Conseil d’Administration a adopté à l’unanimité son plan stratégique quinquennal 2021-2025 et son budget 2021, ainsi que 13 autres points sur 38 inscrits à l’ordre du jour, tout en affirmant son engagement à mettre en œuvre le plan de mise à niveau de la Mutuelle générale.

Les actions seront focalisées sur la promotion de ses services, la valorisation de ses ressources humaines, en adoptant la politique de la régionalisation et de proximité, tout en renforçant la communication interne et externe et en consacrant une gouvernance en gestion financière et administrative afin de préserver les intérêts de la structure et de ses adhérents.

Le Conseil a également décidé de revoir l’étude actuarielle sur l’augmentation des allocations de retraite et de décès accordées par la Caisse complémentaire en cas de décès, en tenant compte des observations des autorités de tutelle.

Côté ressources humaines, le Conseil a décidé de procéder à la révision de la situation administrative et financière de certains employés de la MGPAP et de réintégrer les employés et agents révoqués de façon abusive.

En outre, dans le cadre de la régionalisation avancée, la Mutuelle générale s’est alignée officiellement au découpage administratif du Royaume.

Conscient de l’importance de la coopération interafricaine en matière de mutualité, le Conseil a insisté sur la nécessité de renforcer le rôle de la MGPAP sur la scène africaine à travers l’Union africaine de la Mutualité (UAM), dont le siège est basé à Rabat. L’UAM est une structure supranationale qui se veut un instrument de mise en réseau du mouvement mutualiste en Afrique pour défendre et représenter les intérêts communs des organisations membres et apporter une assistance technique de premier ordre en matière d’amélioration de couverture sociale et de facilitation d’accès aux soins de santé à travers la solidarité mutualiste.

Elle est une plateforme résolument engagée à intensifier la coopération Sud-sud à travers l’échange d’expériences et d’expertises en matière de mutualité pour hisser haut l’action de la sécurité sociale. Il est de ce fait un espace d’échange, de dialogue, de coordination et de plaidoyer du mouvement mutualiste africain auprès des gouvernements et des instances nationales et internationales.

Porté par une dynamique mutualiste positive et un engagement infaillible de promouvoir la protection sociale, le CA de la MGPAP a convenu de la création dans toutes les provinces du Royaume d’unités médico-sociales, notamment celles dédiées aux prestations dentaires, outre la mise en place d’unités médicales de diagnostic à travers des contrats avec des médecins spécialisés.

Des initiatives ambitieuses et des décisions audacieuses prises par les nouveaux responsables de ce mastodonte mutualiste, qui compte près de 450.000 adhérents et 1,5 million de bénéficiaires. Tout l’espoir que ces mesures et démarches soient concrétisées sur le terrain pour rehausser les niveaux de couverture sociale dans le pays, améliorer les prestations fournies et partant gagner la confiance des adhérents.



Commentaire

Bon plan
O'Wano Lagune Publié le 01.03.2021

O’WANO LAGUNE – RESTAURANT AFRICAIN

Situé dans la commune de Bingerville à Abidjan, l'espace O'WANO Lagune vous accueillera dans un lieu atypique. O'WANO lagune, séduit par sa beauté aux couleurs…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut