International › APA

L’hiver arrive au Sénégal, qui inaugure un camp militaire près du Mali

Les quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA titrent principalement sur le séjour du président Macky Sall dans la région de Tambacounda (est) et un bulletin spécial du service de météorologie nationale sur des pluies hors-saison qui pourraient être dévastatrices pour le bétail.Le Soleil se fait l’écho de l’inauguration par Macky Sall du camp militaire de Goudiry, à l’est du pays, non loin de la frontière avec le Mali. Le quotidien national note ainsi que « le dispositif de défense et de veille (du Sénégal est) renforcé » face aux menaces sécuritaires comme le terrorisme qui a gagné une grande partie du territoire du voisin malien.

Le chef de l’Etat sénégalais a également inauguré la route qui relie Tambacounda, Goudiry et Kidira, sur le même axe, mettant ainsi fin au « calvaire des usagers du corridor Dakar-Bamako » emprunté quotidiennement par un millier de véhicules voyageant vers ou en provenance du Mali. Le président Sall a annoncé en même temps aux populations de Tambacounda un « plan d’investissement prioritaires » de « plus de 500 millions de FCFA pour trois ans ». L’Observateur précise que cette « promesse » sera réalisée sur la période « 2023-2025 ».

Malgré ses « promesses » d’une vie meilleure aux Sénégalais, Macky Sall subit une « pression maximale » de la part de l’opposition, notamment de la coalition Yewwi Askan Wi (libérer le peuple), note Walf Quotidien. Elle prévoit des « rassemblements » et un « concert de casseroles » pour la fin de l’année dans l’objectif de « se faire entendre contre la gestion du président Macky Sall » même si cette stratégie « n’est pas sans risque » pour Ousmane Sonko, Khalifa Sall et Cie, précise le journal.

Walf Quotidien évoque aussi « les mauvaises nouvelles de +Monsieur Météo+ » pour la période allant du 28 au 30 décembre, soulignant « qu’une descente d’air froid provenant du bassin atlantique Nord, près des côtes marocaines, intéressera la quasi-totalité du territoire sénégalais ». Selon l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacim), cette situation entraînera des « coups de fraîcheur ainsi que des pluies faibles à modérées sur tout le pays ».

L’Observateur a d’ailleurs fait un focus sur ces « pluies hors-saison » qui créent une « peur froide » chez les éleveurs. En effet, « les souvenirs douloureux des intempéries de 2002, 2013 et 2018 » dans les régions de Saint-Louis et Louga, au nord du pays, mettent « des éleveurs sous la hantise d’une nouvelle catastrophe et de son lot de morts ».

Dans le passé, rappelle le journal, « les vents frais accompagnés de pluie avaient coûté la vie à 31 individus et des centaines de milliers de bovins, ovins, caprins, asiniens, et équins. Les cultures n’ont pu, non plus, être sauvées ».



Commentaire

Bon plan
O'Wano Lagune Publié le 01.03.2021

O’WANO LAGUNE – RESTAURANT AFRICAIN

Situé dans la commune de Bingerville à Abidjan, l'espace O'WANO Lagune vous accueillera dans un lieu atypique. O'WANO lagune, séduit par sa beauté aux couleurs…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut