Politique › Sécurité

L’armée malienne en route pour reprendre le contrôle sur Kidal

Kidal - Déploiement - Mali

L’armée malienne a entamée ce lundi 10 février 2020, son déploiement vers Kidal une ville du nord du pays qui échappe de longue date à l’autorité de l’Etat malien afin d’en reprendre le contrôle. A annoncé un membre du commandement.

Nous venons de quitter Gao pour Kidal. Il n’y a pas de problème pour le moment”, a dit cet officier sous le couvert de l’anonymat.

A titre de rappel, Kidal est sous le contrôle d’ex-rebelles séparatistes touareg qui se sont soulevés contre le pouvoir central en 2012 avant de signer un accord de paix à Alger trois ans plus tard.

A cet effet, une commission technique de sécurité (CTS) réunissant des représentants des forces maliennes, de l’ex-rébellion, de la mission de l’ONU (Minusma) et des différents intervenants étrangers au Mali a décidé le jeudi 06 février que le début de l’opération se fera « au plus tard le 10 février« , a-t-elle indiqué dans un communiqué diffusé vendredi 07 février.

Par conséquent, dans un contexte de grave détérioration sécuritaire au Mali et au Sahel, le retour de l’armée nationale à Kidal, aujourd’hui sous le contrôle d’ex-rebelles touareg, est anticipé comme une affirmation forte d’un rétablissement de l’autorité de l’Etat malien, qui ne s’exerce plus sur de larges pans du territoire.

Ce retour de l’armée malienne à Kidal est censé préluder au déploiement d’autres unités « reconstituées » à Ménaka, Gao et Tombouctou.

 




Commentaire

À LA UNE
Retour en haut