PolitiquePolitique › Actualités

La Direction de l’Administration Pénitentiaire rassure :  Il n’y a pas de cas avérés au coronavirus à la MACA

La Direction de l’Administration Pénitentiaire s’est voulue rassurante. Il n’y a pas de cas avérés de personnes infectées au coronavirus ni à la MACA ni dans les autres établissements pénitentiaires du pays.

Depuis quelques jours, il est fait état dans certains organes de presse de deux cas confirmés de coronavirus à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA). La Direction de l’Administration Pénitentiaire tient à faire les précisions suivantes :

Le vendredi 20 mars 2020, 39 personnes ont été déférées à la MACA. Ces personnes ont été placées dans un local d’observation, conformément aux mesures sécuritaires et sanitaires préconisées par le Conseil National de Sécurité avant leur intégration dans les cellules. Parmi ces personnes déférées, deux avaient subi des blessures par balle lors de leur arrestation à la suite d’un échange de coups de feu avec les forces de l’ordre. Ces deux personnes placées en observation ont ressenti de vives douleurs au niveau des blessures et ont eu la fièvre. Les consultations faites par le personnel médical de la MACA ont révélé que la fièvre était due aux blessures et les tests effectués ont établi que ces personnes n’étaient pas infectées par le coronavirus et que seules leurs blessures devaient être soignées.

Il en découle que les informations divulguées par la presse sont fausses.

Il n’y a donc pas de cas avérés de personnes infectées au coronavirus ni à la MACA ni dans les autres établissements pénitentiaires du pays.

C’est le lieu de rappeler que la divulgation de fausses informations est une infraction pénale susceptible de donner lieu à des poursuites pénales.

La Direction de l’Administration Pénitentiaire tient à indiquer que les dispositions sont prises pour assurer l’exécution des mesures sanitaires et sécuritaires annoncées par le Gouvernement au sein de tous les établissements pénitentiaires de Côte d’Ivoire.

Fait à Abidjan, le 23 mars 2020                                                                                               

Boubakar COULIBALY




Commentaire

À LA UNE
Retour en haut