Santé › Actualité Santé

La Bceao appelle à privilégier les moyens de paiements électroniques

Bceao

Dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus, une note a été adressée à la Bceao, précisément à la Direction générale des Opérations et de l’inclusion financière de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’ouest (Bceao).

Dans cette dernière il est mentionné les mesures déployées pour favoriser l’utilisation des moyens de paiements électroniques.

8 mesures prévues pour une durée d’un mois renouvelable, ont été signifiées dans cette note attribuée.

Au nombre de ces mesures, il s’agit de la gratuité des transferts entre personnes adossées à la monnaie électroniques ; la gratuité des paiements de factures, via la téléphonie mobile, dans la limite de 50 000 Fcfa par transaction ; la suppression des commissions payées par les commerçants sur les paiements marchands, adossés à la monnaie électronique.

Il est de même question de la suppression des commissions payées par les commerçants sur les paiements marchands, adossés à la carte dans le réseau du GIM-UEMOA ; le relèvement du plafond de rechargement du porte-monnaie électronique de 2 à 3 millions de Fcfa et du cumul mensuel de rechargement de 10 à 12 millions de Fcfa.

Ladite mesure a également prévue la suppression de la tarification des virements dans SIGA-UEMOA, pour un mois, sous réserve de la réduction de 50 % des frais appliqués aux clients ; l’assouplissement des conditions d’ouverture des comptes et l’arrêt des pratiques de désactivation de code BIN (bank identification number), qui s’expliquent habituellement par l’incapacité pour les clients d’utiliser les cartes dans le réseau du GIM-UEMOA.




Commentaire

À LA UNE
Retour en haut