International › APA

Initiative villes vertes : près de 100 millions Fcfa de la FAO à la Côte d’Ivoire

L’Initiative villes vertes, un projet soutenu par la FAO, connaîtra sa phase d’exécution en Côte d’Ivoire d’ici quelques mois grâce à un partenariat conclu avec le District d’Abidjan, à travers l’Institut de l’économie circulaire d’Abidjan (Ieca).A l’occasion d’une conférence de presse animée ce mardi 10 janvier 2023 sur les bords de la lagune Ebrié par le coordonnateur sous régional de l’Initiative villes vertes, Dr Gouantoueu Guéi, par ailleurs représentant par intérim de la Fao Côte d’Ivoire, a dévoilé les contours de ce projet.

L’Initiative villes vertes vise à « mettre au centre du développement des villes la problématique de l’alimentation », a-t-il dit, ajoutant que le défi pour les villes est de nourrir leurs populations, en raison de leur forte urbanisation ces dernières années.

Pour lui, il est impérieux d’impliquer les populations urbaines dans le processus de production des aliments pour la consommation afin d’infléchir la courbe de la dépendance en matières vivrières, en milieu rural. 

Ce projet villes vertes qui s’implémente en Côte d’Ivoire, en partenariat avec le District d’Abidjan, repose s’articulera en deux phases. La première consiste en une opération pilote de collecte de déchets organiques et en leur transformation en protéines animales.

Quant à la seconde phase, elle concerne le soutien à des porteurs de projets villes vertes utiles à la résilience urbaine et à l’habitat. Les projets seront répertoriés dans 24 villes, sur l’ensemble du territoire ivoirien.

« Les déchets vont être utilisés pour produire le compost et des personnes seront formées sur l’utilisation des produits chimiques afin que ce que nous consommons soit sain et même l’alimentation des animaux que nous élevons », a fait observer Dr Gouantoueu Guéi.

Le directeur de l’Institut de l’économie circulaire d’Abidjan, Kopieu Gonkanou, enchérit pour dire que le projet vient réduire le gaspillage des ressources naturelles à travers, entre autres, la transformation et la réutilisation de certains déchets.

« Aujourd’hui, l’économie circulaire nous interpelle tous pour que ce qu’on appelait hier déchets soit une nouvelle ressource », a-t-il mentionné. Il n’a pas manqué de souligner que ce projet permettra de mobiliser environ 60.000 emplois.

« On va entretenir le développement de l’agriculture urbaine, de l’élevage de poulets, avec de petits producteurs qu’on doit encadrer et former pour qu’ils puissent utiliser les sous-produits qui vont sortir de la transformation qu’on nomme la bioconversion des déchets alimentaires », a-t-il poursuivi.  

L’Initiative villes vertes se veut un projet écologique qui se base sur trois piliers, l’agriculture et la reforestation en zone urbaine et péri-urbaine, les populations vivant dans les villes à la pratique de la culture maraîchère, soit dans leur jardin ou autres terrains propices.

Le projet a également pour but la promotion d’un système alimentaire en évitant le gaspillage. Pour la phase pilote du projet villes vertes, ce sont environ 100 millions de F Cfa qui doivent être dégagés par la Fao pour soutenir l’Etat ivoirien.



Commentaire

Bon plan
O'Wano Lagune Publié le 01.03.2021

O’WANO LAGUNE – RESTAURANT AFRICAIN

Situé dans la commune de Bingerville à Abidjan, l'espace O'WANO Lagune vous accueillera dans un lieu atypique. O'WANO lagune, séduit par sa beauté aux couleurs…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut