Eco et Business › Agro-industrie

Hévéa : L’Etat ivoirien signe 12 conventions avec des usiniers pour la transformation du caoutchouc naturel

Hévéa - 12 conventions avec des usiniers - Côte d'ivoire

L’Etat ivoirien a signé le 16 juin 2020, 12 conventions spécifiques d’investissement avec des usiniers pour la transformation du caoutchouc naturel. Ces conventions interviennent dans le cadre de son appui à l’accroissement de la capacité nationale d’usinage. Celle-ci, permettra d’absorber toute la production de fonds de tasse exportée.

À cet effet, le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a indiqué que la signature de ces 12 conventions épouse la vision du Président Alassane Ouattara. Selon lui, elle permettra de renforcer le partenariat entre l’Etat et les industriels au bénéfice des populations. Quant au ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, cette signature de conventions déclenchera une nouvelle phase du développement de la filière hévéa.

Par ailleurs, notons que l’objectif pour l’Etat est de renforcer la compétitivité des entreprises industrielles. Et ce,  dans le secteur du caoutchouc naturel à travers l’accroissement des investissements.

Toutefois, l’appui du gouvernement se matérialise par l’adoption de l’ordonnance n° 2019-826 du 9 octobre 2019. Cette ordonnance institue des mesures fiscales incitatives spécifiques aux investissements réalisés, dans le secteur de la transformation de l’hévéa.

De plus, les 12 entreprises parties à cette convention s’engageront à augmenter leur volume global de caoutchouc naturel transformé. Notamment d’au moins 400 mille tonnes, sur une période de quatre ans (2020-2023), conformément à l’objectif fixé par le gouvernement.

Cependant, leurs engagements en matière de projets d’investissement et d’augmentation de l’utilisation des capacités installées prévoient l’accroissement global des capacités installées de transformation par rapport à l’année 2019. Soit 461 120 tonnes de caoutchouc sec supplémentaires.

A cela s’ajoute en outre, un taux d’utilisation de 80% en moyenne des capacités de transformation installées sur cette période. Cela avec des investissements prévisionnels (hors taxes) d’environ 56,5 milliards de FCFA et la création potentielle de 1 819 emplois. Ainsi que 1 610 permanents (88,5%) et 209 occasionnels (11,5%).



Commentaire

Bon plan
Publié le 21.10.2019

LES CASCADES DE MAN

Les cascades naturelles de Man volent la vedette à tous les sites touristiques de la région du Tonkpi. Leur nom colle désormais à celui de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut