International › APA

Economie, santé et sport au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce lundi se focalisent sur nombre de sujets notamment l’activité maritime, le dialogue social, la question de la SAMIR, l’inefficacité du secteur de la santé et les quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique de football.+L’Économiste+ rapporte que les liaisons maritimes entre le port de Nador-Bni Nssar et les ports européens ont repris le weekend dernier. Le premier bateau «CNV Blu» avec voyageurs et voitures en provenance de Sète est arrivé. 48 heures auparavant, 53 passagers et 45 camions et véhicules de fret ont regagné Nador sur le ferry Wasa Express à partir d’Almeria.

Ces premiers arrivages lancent l’opération Marhaba 2022 et ravivent l’activité économique et touristique de la capitale économique de l’Oriental, estime le quotidien.

+Le Matin+ écrit qu’à l’approche de la journée internationale des travailleurs, le gouvernement et ses partenaires sociaux ne sont toujours pas parvenus à un accord social. Malgré plusieurs rounds de dialogue, c’est l’attentisme qui prévaut.

Si certaines centrales syndicales affichent leur optimisme quant à la possibilité de la signature d’un accord à la veille du 1er Mai, d’autres sont convaincues qu’aucun ne sera trouvé dans les délais. Et au département en charge de l’Emploi et des compétences, c’est le silence radio.

En attendant, les syndicats ont arrêté leur slogan pour les festivités. Ces dernières promettent d’être animées après deux années de suspension mais surtout avec la flambée des prix et la détérioration du niveau de vie, croit savoir la publication.

+Al Bayane+ rapporte que le groupe du progrès et du socialisme (PPS) à la Chambre des représentants a adressé une question écrite au chef du gouvernement lui proposant de créer une nouvelle raffinerie de pétrole et d’œuvrer en parallèle pour régler la situation de la Société marocaine de raffinerie « SAMIR ».

Dans sa question écrite, le président du groupe parlementaire du PPS a indiqué que la présentation de cette demande a pour but d’assurer au Maroc « les conditions nécessaires concernant le raffinage et le stockage » du pétrole. Elle est également dictée par le souci de contribuer à « la préservation de la sécurité énergétique de notre pays et à la prévention des chocs économiques et sociaux violents », ajoute-t-il.

+Al Ahdath Al Maghribia+ se fait l’écho d’un rapport alarmant du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), relatif au secteur de la santé au Maroc.

Selon le quotidien, cité par le journal, chaque chirurgien du secteur public effectue en moyenne 166 actes opératoires par an. En d’autres termes, chaque chirurgien n’effectue aucune intervention pendant plus de la moitié de son temps de travail effectif.

Autre chiffre mis en avant par la publication: le taux d’occupation des lits hospitaliers dans le secteur public. D’après le document du CNDH, il ne dépasse pas les 62%, pour une moyenne de séjour de 4 jours par patient.

Comme l’explique la même source, la présidente du CNDH, Amina Bouayach, a également mentionné, lors de la présentation du rapport, la faiblesse du taux de consultations des médecins. Ces derniers effectuaient en moyenne 789 consultations chaque année, soit une moyenne de 3,5 consultations par médecin par jour de travail. Si ces chiffres prouvent une chose, c’est que le secteur de la santé souffre d’une inefficacité dans l’utilisation de ses ressources, et particulièrement ses ressources humaines.

D’ailleurs, à cet effet, le quotidien fait remarquer que le secteur souffre également d’une tendance à la migration chez les médecins. Selon le rapport du CNDH, le nombre de médecins formés au Maroc et exerçant à l’étranger oscille en effet entre 10.000 et 14.000, sachant que le pays souffre d’un manque évalué à quelque 32.000 médecins.

Côté sport, +Libération+ écrit qu’au-delà de toute qualification ou élimination de quelque équipe que ce soit, c’est l’image de tout un pays qui est en jeu. On a frôlé le pire à l’occasion de la tenue des matches des quarts de finale retour de la Ligue des champions d’Afrique disputés vendredi (Raja-Al Ahly) et samedi (Wydad-Chabab Belouizdad) au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca.

Alors que ces deux oppositions étaient prévues en nocturne, coup d’envoi à 22 heures, le stade a été pris d’assaut dès l’après-midi par un grand nombre de supporteurs dont des milliers ont pu trouver place au sein de l’enceinte et bien plus n’ont pu y accéder. Même munis de leurs billets, nombre de supporteurs n’ont pu avoir accès au complexe, déplore le quotidien.



Commentaire

Bon plan
O'Wano Lagune Publié le 01.03.2021

O’WANO LAGUNE – RESTAURANT AFRICAIN

Situé dans la commune de Bingerville à Abidjan, l'espace O'WANO Lagune vous accueillera dans un lieu atypique. O'WANO lagune, séduit par sa beauté aux couleurs…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut