International › APA

Des entreprises primées pour leurs «solutions innovantes» contre l’érosion côtière en Afrique de l’ouest

Cinq entreprises dont les «solutions» ont été considérées comme les plus innovantes en matière de lutte contre l’érosion côtière en Afrique de l’ouest, ont été primées mercredi à l’issue d’un concours « d’appel à innovation » co-organisé par la Banque mondiale et le Programme de gestion du littoral ouest-africain ( WACA).Il s’agit des entreprises ayant proposé les projets dénommés « Trans-Sand», « Wac-App», « Besand», « Coastalprotectafrica,» et « Sa-Pod». L’objectif de cette compétition était de trouver des idées innovantes d’ingénierie, de gestion et de partenariats public-privé qui permettront un développement durable et une résilience côtière en Afrique de l’ouest.

Ces solutions permettront de résoudre les problèmes de dégradation côtière et surtout, l’impact des grands ports commerciaux sur le mouvement des sédiments et l’érosion du littoral.

« Mon pays la Côte d’Ivoire, comme ses voisins, souffrent depuis plus d’une décennie des effets néfastes de l’érosion côtière exacerbés par les changements climatiques, mettant en péril le fort potentiel socioéconomique, environnemental et culturel qu’offrent les zones côtières », a fait remarquer Pr Ochou Abe Delfin, le coordonnateur du programme WACA en Côte d’Ivoire au cours de cette cérémonie de remise de prix retransmise par visioconférence.

 Se félicitant de cet appel à innovation, Pr Ochou a soutenu que le secteur privé est « essentiel » dans la problématique de la gestion intégrée des zones côtières.

« (…) Il est important de préciser que littoral est un énorme atout économique avec ses lagunes, îles barrières, mangroves qui attirent nos touristes», a par ailleurs souligné Pr Ochou appelant à l’engagement des jeunes et des étudiants dans la recherche de solutions innovantes pour lutter contre l’érosion côtière.

En 2017, la  Banque mondiale relevait que l’érosion côtière a coûté environ 5% du PIB en Côte d’Ivoire. Le projet WACA est un projet régional  dont l’objectif général  est de renforcer la résilience des communautés et des zones ciblées de la zone côtière ouest-africaine. En Côte d’Ivoire, le projet a été lancé en 2018 pour une durée de cinq ans (2018-2023) et d’un coût d’environ 16 milliards FCFA.



Commentaire

Bon plan
Publié le 21.10.2019

LES CASCADES DE MAN

Les cascades naturelles de Man volent la vedette à tous les sites touristiques de la région du Tonkpi. Leur nom colle désormais à celui de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut