International › APA

Covid-19: rénovation d’un laboratoire de l’Institut Pasteur d’Abidjan

Le Groupement ivoirien du bâtiment et des travaux publics (GIBTP) a remis mercredi, officiellement, à l’Institut Pasteur d’Abidjan-Adiopodoumé, un laboratoire rénové et une unité de décontamination pour augmenter sa capacité de dépistage dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.Ces dons, d’une valeur de 43,4 millions Fcfa affectés à l’Institut Pasteur d’Adiopodoumé, situé dans l’Ouest d’Abidjan, concerne la rénovation d’un laboratoire additionnel et d’une unité de décontamination et du matériel médical pour le laboratoire, a indiqué Lamine Koné, vice-président du GIBTP, lors d’une cérémonie.

Ce laboratoire supplémentaire vise à renforcer les capacités opérationnelles et surtout d’augmenter la capacité de dépistage de l’Institut Pasteur d’Abidjan, le laboratoire de référence dans le cadre de la détection des virus liées à la pandémie de la Covid-19 dans le pays.

« Cette action que nous posons ce jour s’inscrit dans la droite ligne de notre soutien à l’Etat de Côte d’Ivoire, dans son plan de riposte contre la Covid-19, mais aussi dans le cadre de la responsabilité sociétale des entreprises du secteur, valeurs auxquelles elles sont fortement attachées », a-t-il dit.  

La directrice de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire, professeur Mireille Dosso, s’est réjouie de la création d’un laboratoire supplémentaire pour installer des équipes pour pouvoir faire le diagnostic de la Covid-19, insinuant que ce laboratoire était dans « un état de décrépitude ».  

L’Institut Pasteur d’Adiopodoumé, situé dans l’Ouest d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne, est le tout premier site de la structure, spécialisée dans la détection des maladies tropicales. Il a également un autre site situé à Cocody, une cité huppée, dans l’Est d’Abidjan. 

Le conteneur, qu’elle juge de « très belle facture », devrait permettre d’installer l’unité de gestion des données et l’unité de gestion des approvisionnements. Elle a en outre assuré que l’Institut en fera « bon usage et que dès réception des équipements qui ne vont pas tarder, ils seront fonctionnels ». 

Au-delà de ces dons, le GIBTP a aussi remis un ordinateur ainsi que des gants et des blouses pour l’habillement du personnel dans les laboratoires. Et ce, pour accompagner ces « soldats » en première ligne dans la lutte contre la Covid-19.

Pour soutenir les efforts de l’Etat de Côte d’Ivoire, « le GIBTP a mobilisé un montant de 128,9 millions Fcfa afin d’apporter notre appui et soutien aux différentes structures impliquées dans la lutte contre la Covid-19 », a fait savoir M. Lamine Koné.  

Dans cette optique, le GIBTP a octroyé une subvention à l’Institut national polytechnique de Yamoussoukro, une école d’élite, qui est une institution partenaire de l’organisation, dans le cadre de la production de respirateurs artificiels pour un montant de 5,6 millions Fcfa. 

Les actions du groupement se sont par ailleurs traduites, il y a dix jours, par un appui au Service des maladies infectieuses et tropicales (SMIT) du CHU de Treichville (Sud Abidjan) dans le cadre de la réhabilitation et l’équipement de 20 lits d’hospitalisation raccordés à un système central d’oxygénation.

Ce système central d’oxygénation, intégrant des fluides médicaux,  régulateurs d’oxygène et d’équipements respiratoires ainsi que le don des kits d’urgences médicales à l’unité de réanimation pour un montant de 80 millions Fcfa, devraient permettre au SMIT de lutter contre la Covid-19.

« Devant une pandémie d’une telle ampleur, la solidarité et le partage doivent être des valeurs cardinales qui nous permettront de rester proches, malgré les épreuves de distanciation sociale », a-t-il poursuivi, ajoutant qu’ « au-delà du montant donné, c’est un signal du secteur du BTP ». 

M. Félix Houphouët Yapi, directeur de Cabinet du ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, qui représentait le ministre de tutelle, a témoigné de la gratitude de son département ministériel au  GIBTP pour cette forte contribution à l’Institut Pasteur.

Il s’est réjoui de ce soutien qui permettra à l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire d’être performant et de réaliser des tests de diagnostic à une plus grande échelle, et félicité le GIBTP pour l’acte de réhabilitation du laboratoire qui était inutilisable.   

Le vice-président du GIBTP, Lamine Koné, a exhorté les populations à respecter les mesures barrières édictées par le gouvernement ivoirien, car lorsqu’ « on circule dans la ville (Abidjan, épicentre de la maladie), on sent qu’ il y a un relâchement ». 

La Côte d’Ivoire a enregistré mercredi 260 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 041 échantillons prélevés soit 25% de cas positifs, 237 guéris. A la date du 24 juin, le pays compte 8 164 cas confirmés dont 3 419 personnes guéries, 58 décès et 4 687 cas actifs. Le nombre total d’échantillons est de 48 340.



Commentaire

Bon plan
Publié le 21.10.2019

LES CASCADES DE MAN

Les cascades naturelles de Man volent la vedette à tous les sites touristiques de la région du Tonkpi. Leur nom colle désormais à celui de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut