› Santé

Côte d’Ivoire : Suspicion d’un cas de Coronavirus à l’aéroport d’Abidjan (ministère de la santé)

Suspicion d'un cas de Conavirus à l'aéroport Abidjan

Le samedi 25 Janvier 2020, Aka Ouélé, ministre de la Santé et de l’hygiène publique a publié un communiqué informant avoir été alerté de la présence d’une suspicion d’un cas de Conavirus au niveau de l’aéroport d’Abidjan.

Le samedi 25 janvier 2020 le Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a été alerté par les autorités aéroportuaires d’Abidjan de la présence d’un malade dans un aéronef de la compagnie Turkish Airlines en provenance de Pékin à destination d’Abidjan.

Le docteur Aka Ouélé, précise qu’il s’agit d’une étudiante Ivoirienne de 34 ans résidant à Pékin depuis cinq ans, qui a présenté un syndrome grippal avec toux, éternuement, écoulement nasal et difficulté respiratoire, qui a débuté le 22 Janvier 2020 à Pékin et qu’ une équipe composée de professionnels de la santé de l’Institut National d’Hygiène Publique (INPH), du SAMU, de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire (IPCI) et du Service des Maladies Infectieuses du CHU de Treichville s’est rendue à l’aéroport, à l’atterrissage de l’avion pour prendre en charge le malade.

Conformément à la procédure, le ministre informe que le passager a été transféré à la cellule de pandémies sise à l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan pour examen médical initial et traitement.

Si des prélèvements biologiques ont également été réalisés et acheminés à l’IPCI pour analyse, au constat ce dimanche matin, son état général est satisfaisant.

Il s’agit, à ce stade, d’une suspicion d’un cas de pneumonie à coronavirus. Le diagnostic final sera établi à l’issue des résultats de l’analyse des échantillons prélevés.

Ci-dessous la liste des précautions contre le coronavirus :

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique rappelle aux populations le respect des mesures de prévention suivantes :– Éviter le contact étroit avec les personnes souffrant d’infections respiratoires aiguës;

– Se laver fréquemment les mains, en particulier après un contact direct avec des personnes malades ou leur environnement ;

– Éviter tout contact non protégé avec des animaux d’élevage ou sauvages;

– Utiliser un mouchoir en papier pour éternuer et tousser et le jeter dans une poubelle, à défaut éternuer et tousser dans le pli du coude puis se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon.

– Se rendre dans le centre de santé le plus proche en cas de survenue de fièvre, toux et difficultés respiratoires

Les populations sont invitées à ne pas céder à la panique et à appeler le 143 (numéro vert gratuit) pour toute information.

Dr Eugène AKA AOUELE

 




Commentaire

À LA UNE
Retour en haut