› Politique

Côte d’Ivoire/processus électoral : Des policiers et gendarmes formés pour un meilleur rendement

policiers et gendarmes formés

Les policiers et gendarmes ivoiriens en atelier de formation à Abidjan. Cette initiative vise a renforcer les capacités  des apprenants pour une meilleure sécurisation du processus électoral en Côte d’Ivoire.

Ouvert  ce mercredi, il s’agit d’une session de formation à l’endroit des forces de sécurité intérieure. Elle a été organisée par deux structures.

Notons le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) et le ministère ivoirien de la sécurité et de la protection civile.

L’objectif de cette rencontre, c’est de former des officiers de police et de gendarmerie. Ainsi, ces derniers  formeront  leurs « frères d’arme». Cela se fera sur l’ensemble du territoire ivoirien, pour une meilleure gestion du processus électoral dans le pays.

Dans son discours à cet atelier, le ministre ivoirien de la sécurité et de la protection civile, Vagondo Diomandé, s’est exprimé en ces termes.

« Notre grand challenge demeure l’organisation d’élections transparentes, crédibles, inclusives et surtout acceptées de tous. Pour une sécurisation parfaite du processus électoral, nous devons agir a plusieurs niveaux. Sur l’équipement des forces, leur mobilité mais aussi et surtout leur formation.»

En ajoutant « C’est en formant de façon continue les policiers et autres acteurs de la sécurité que nous pourrons avoir des forces efficaces et respectueuses des droits de l’homme». Précise M. Diomandé.

A l’en croire, si les forces de l’ordre n’agissent pas avec fermeté et responsabilité, le contexte électoral risquerait de devenir délétère.

« Nous sommes conscients que la paix et la sécurité en période électorale contribueront à crédibiliser davantage les élections». A-t-il souligné, rassurant  de prendre  « toutes les dispositions pour la sécurisation du processus électoral avant, pendant et après les élections ».

Quant à Jonas Mfouatie, Représentant résident adjoint du PNUD en Côte d’Ivoire, il a soutenu que cet atelier vient « à point nommé ». A l’en croire, celui-ci « permettra aux experts de la sécurité de s’approprier les différents textes réglementaires sur la préservation de l’ordre public. »

Notamment, « le cadre légal du maintien de l’ordre, le rôle et les responsabilités des forces de l’ordre en période électorale.



Commentaire

Bon plan
Publié le 21.10.2019

LES CASCADES DE MAN

Les cascades naturelles de Man volent la vedette à tous les sites touristiques de la région du Tonkpi. Leur nom colle désormais à celui de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut