› Opinions

Côte d’Ivoire: Le pont De Gaulle rebaptisé en pont Biaka Boda, incivisme ou décolonisation ??

pont De Gaulle

Le pont De Gaulle reliant le quartier d’affaire d’Abidjan-Plateau à la commune de Treichville, a été rebaptisé en par des activistes « pont Biaka Boda ». En effet, ce pont qui portait le nom du Général français Charles De Gaulle est remplacé par le nom d’une figure emblématique, de la lutte de libération de la Côte d’Ivoire.

Les usagers du pont De Gaulle ont constaté le changement du nom du pont, baptisé désormais pont Biaka Boda. Ce pont construit avant les années 60, a été inauguré en l’honneur du Général-de-Gaulle, chef d’Etat français à l’époque des indépendances des pays francophones africains.

Les images du pont De Gaulle rebaptisé « Biaka Boda » circulant sur les réseaux sociaux, a suscité une vague de condamnation de la part de certains internautes, qualifiant cet acte « d’incivisme ». Qui est Biaka Boda ?? s’interrogent les plus curieux ayant constaté le changement du nom du pont De Gaulle. En effet, Victor Biaka Boda était un homme politique ivoirien, originaire de la région de Gagnoa qui a été assassiné dans la nuit du 27 au 28 janvier 1950 à Bouaflé.

Ce dernier a lutté au sein du Rassemblement démocratique africain (RDA) pour la libération de la Côte d’Ivoire contre les autorités françaises. Son nom inscrit sous forme de graffiti sur le panneau signalétique du pont De Gaulle, éveille la conscience du peuple africain, sur l’authenticité et la valorisation des personnalités africaines.

« Non à la colonisation éternelle et à la souillure de la mémoire de nos ancêtres. Les noms de ces colons doivent être à jamais effacés pour la paix dans notre pays. Nous n’avons pas nos noms sur leurs routes et leurs ponts. Tout ce qui nous rappelle la colonisation doit disparaitre. Si cela peut permettre aux Africains d’être décomplexés, il faut le faire», a commenté un internaute évoquant le début d’un processus de décolonisation des Etats africains. L’on retient qu’il faut valoriser l’Afrique, en supprimant les aspects physiques, moraux et intellectuels de la colonisation.

En Côte d’Ivoire, plusieurs sites portent encore le nom de plusieurs personnalités françaises, rappelant ainsi le lien entre colonisateur et colonisé, après 60 années d’indépendances.

Le boulevard Mitterrand et le boulevard Valéry-Giscard d’Estaing illustrent bien les liens entre la métropole et la Côte d’Ivoire, indépendante depuis le 07 août 1960. N’est-il pas temps de se détacher des anciennes puissances coloniales en rendant hommage à nos personnalités africaines ??



Commentaire

Bon plan
Publié le 21.10.2019

LES CASCADES DE MAN

Les cascades naturelles de Man volent la vedette à tous les sites touristiques de la région du Tonkpi. Leur nom colle désormais à celui de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut