International › APA

Côte d’Ivoire : hausse de 24% des investissements agréés

La directrice générale du Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (Cepici), Mme Solange Amichia, fait le bilan des investissements qui enregistrent un fort bond sur la période janvier-octobre 2022.De janvier à octobre 2022, le flux des investissements agréés s’est établi à 714 milliards Fcfa contre 575,5 milliards Fcfa sur la même période en 2021, soit un accroissement de 24%, a dit jeudi la directrice générale du Cepici, lors d’une conférence bilan à Abidjan.

La directrice générale du Cepici, le Guichet unique de l’investissement en Côte d’Ivoire, a fait observer que 14 gros dossiers d’un montant de 306 milliards Fcfa ont été enregistrés en 2022 pour une mobilisation attendue d’environ 200 milliards de Fcfa à fin décembre 2022.

Sur la période de janvier à octobre 2022, les investissements agréés ont progressé pour atteindre un taux positif de 31% avec 159 sociétés au compteur contre 208 entreprises agréées l’année précédente. Pour les emplois provisionnels l’on dénombre 5.220 postes en 2021 contre 8.001 en 2022, soit une hausse de 53%.

En dépit du ralentissement de la croissance économique mondiale à 3% en 2022 contre 6% en 2021, la Côte d’Ivoire a enregistré d’importants investissements. Le transport et l’entreposage affichent un taux de 28%, la plus forte évolution, de janvier à octobre 2022 contre 20% en 2021.

Toujours, de janvier à octobre 2022, le secteur du BTP ressort un taux d’investissement de 6%, l’agro-industrie 21%, l’industrie cosmétique 4%, l’industrie métallurgique 4% et les NTIC 14%. Sur cette même période en 2021, l’on note un taux de 9% pour l’énergie, la santé 7%, l’agro-industrie 16%, les BTP 10% et l’industrie textile 11%. 

Les cinq premiers pays investisseurs étrangers de la Côte d’Ivoire, en 2022, sont notamment l’Ile Maurice (11%), suivi du Maroc (8%), la France (7%), le Liban (4%), le Burkina Faso (4%), ce qui donne un taux de 53% en termes d’investissements directs étrangers (IDE).

Les données graphiques du Cepici montrent que l’année précédente, à la même période, l’Ile Maurice (un hub financier) était en tête avec un taux de 9%, devant la Hollande (8%), la France (7%), le Maroc (5%) et Hong-Kong (3%). Les Investissements directs étrangers ont atteint un pourcentage de 55%. 

Les objectifs du Cepici sont essentiellement nourris par le Programme national de développement (PND, 2021-2025). Le Guichet unique de l’investissement ambitionne d’accroître le taux d’investissement privé de 16% en 2020 à 25% en 2025 avec une mobilisation de 32.116 milliards de Fcfa d’investissements privés des entreprises.

La vision du gouvernement est de faire du climat des affaires en Côte d’Ivoire l’un des plus compétitifs en Afrique et dans le monde, a déclaré Mme Solange Amichia. Dans cette optique, le Cepici envisage de mettre en œuvre, sur la période 2023-2025, un agenda des réformes en lien avec cette ambition.

Le Guichet unique de l’investissement en Côte d’Ivoire table dans sa ligne d’actions, en termes de perspectives, sur trois axes à savoir la promotion des investissements, l’amélioration de la performance du Guichet unique des formalités d’entreprises (GUFE) et le climat des affaires.

Pour se hisser davantage dans le classement du Doing Business, le Cepici veut réduire le délai de création d’entreprise en ligne, dématérialiser complètement l’application de création en ligne (E-entreprise) et créer un service VIP pour les formalités d’entreprises (Fast tracking).

Mme Solange Amichia a par ailleurs annoncé le déploiement à Bouaké (centre) et San-Pedro (Sud-ouest) des services du CEPICI (sites de cyber-assistance et conseil) en collaboration avec les faîtières et les administrations locales.

Le Guichet unique de l’investissement projette l’organisation, en 2023, d’un atelier de révision du Code des investissements de 2018. Le CEPICI prévoit aussi la dématérialisation des demandes d’agrément ainsi que l’organisation de rencontres sectorielles et des webinaires.

Les performances du Guichet unique des formalités d’entreprises se sont améliorées avec la création de plus de 20.000 entreprises en 2022 pour un délai moyen inférieur à trois jours. Le Cepici veut se positionner comme un « prestataire de service et un think tank pour le secteur privé, les administrations et les collectivités territoriales en vue de la création de valeurs et d’emplois durables ».   



Commentaire

Bon plan
O'Wano Lagune Publié le 01.03.2021

O’WANO LAGUNE – RESTAURANT AFRICAIN

Situé dans la commune de Bingerville à Abidjan, l'espace O'WANO Lagune vous accueillera dans un lieu atypique. O'WANO lagune, séduit par sa beauté aux couleurs…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut