International › APA

Côte d’Ivoire: 20 milliards Fcfa de pertes liées à la cybercriminalité

La Côte d’Ivoire a enregistré ces « dix dernières années » des pertes liées à la cybercriminalité de l’ordre de 20 milliards Fcfa, a dit lundi le ministre ivoirien de l’Économie numérique, des télécommunications et de l’innovation, Roger Adom.

« Si on prend sur les dix dernières années, les montants touchés, atteignent les 20 milliards de Fcfa et c’est énorme », a indiqué M. Roger Adom à la presse, à l’issue de la cérémonie d’ouverture de l’édition 2021 de « The Cyber Africa Forum », tenue à Abidjan.   

M. Roger Adom, parrain de l’événement, a fait observer que tous les citoyens sont confrontés chaque jour au monde virtuel, que ce soit dans le monde rural que urbain, c’est pourquoi « il est nécessaire que nous soyons protégés », surtout les entreprises évoluant dans le cyberespace.   

Dans ce contexte, « l’Etat ivoirien fait en sorte que le numérique soit un secteur de confiance », a-t-il ajouté, évoquant un identifiant digital qui devrait être bientôt attribué pour toute personne vivant sur le sol ivoirien. 

M. Franck Kié, commissaire général du Cyber Africa Forum, a fait savoir dans un discours que « la cybercriminalité a coûté un total de 4 milliards de dollars à l’Afrique en 2020, et l’intérêt des cybercriminels pour le continent ne fera que croître ». 

De ce fait, la sensibilisation s’avère pour les États un enjeux de sécurité informatique. Des experts estiment que les dépenses mondiales en matière de cyber sécurité dépasseront 170,4 milliards US d’ici à 2022 et le nombre d’internautes en Afrique devrait atteindre « le milliard ». 

La numérisation croissante des échanges et des activités économiques ainsi que le développement de la menace cyber rendent plus urgent le besoin pour les pays Africains de se doter de personnels formés et compétents dans le domaine de la cyber sécurité. 

Dr Zouli Bonkoungou, commissaire chargé des Télécoms et des technologies de l’information de la Cedeao, représentant M. Jean-Claude Brou, a déclaré que l’organisation est engagée à assurer une intégration des processus de sécurisation digitale de la région.  

Le ministre des Postes, des télécommunications et de l’Économie numérique de la Guinée, Saïd Oumar, a relevé qu’il est important pour les politiques d’encourager les jeunes à innover dans le secteur, car « le numérique permettra le développement réel et structuré de l’Afrique ».

M. Roger Adom a reçu le Prix Hamed Bakayoko, l’ancien Premier ministre défunt de la Côte d’Ivoire, décerné par Cyber Africa Forum pour son « leadership » dans le secteur des télécommunications et de l’économie numérique. 



Commentaire

Bon plan
O'Wano Lagune Publié le 01.03.2021

O’WANO LAGUNE – RESTAURANT AFRICAIN

Situé dans la commune de Bingerville à Abidjan, l'espace O'WANO Lagune vous accueillera dans un lieu atypique. O'WANO lagune, séduit par sa beauté aux couleurs…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut