International › APA

Centrafrique : fin de mission pour les soldats français

Les derniers militaires français ont quitté la capitale, Bangui, ce jeudi 15 décembre 2022.Clap de fin de la coopération militaire entre Paris et Bangui. Les 47 derniers soldats français qui occupaient le camp militaire situé dans l’enceinte de l’aéroport M’Poko ont quitté la capitale centrafricaine ce jeudi 15 décembre pour rejoindre Libreville (Gabon).

Selon RFI, les clés du camp de Bangui-M’Poko ont été symboliquement rendues mardi 13 décembre au chef d’état-major de l’armée centrafricaine, le général Zéphirin Mamadou. La rétrocession du camp s’est faite dans la discrétion, mais à l’issue d’un processus « complètement transparent », souligne le média, citant les autorités françaises.

La France a plaidé pour que la base revienne à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca). Mais, il revient aux autorités centrafricaines de décider qui va occuper les lieux.

Les hommes de la compagnie paramilitaire privée russe, Wagner, qui occupent déjà un hangar dans l’enceinte de l’aéroport, pourraient bien hériter des lieux. Certains observateurs pensent aussi aux Rwandais, déployés au sein de la Minusca mais aussi de manière bilatérale.

« Une victoire de plus au compteur des panafricains qui luttent sur tous les terrains contre la recolonisation française de l’Afrique », s’est réjoui sur Twitter @K_Mythe2. Abondant dans le même sens, @SackoVeridique, qui remercie Dieu pour ce départ, estime que « l’Afrique va maintenant respirer en paix ». « Très bien ! Nous ne voulons pas des impérialistes », renchérit @Timothee_Mufutu.

@FilaFrancky n’est pas du même avis que ses prédécesseurs et affirme : « Force à vous et merci pour le soutien que vous avez fourni et que vous continuez à fournir ».

Le départ d’aujourd’hui vient clôturer un processus de désengagement entamé il y a de cela 18 mois. Paris a suspendu son accord de coopération militaire avec la Centrafrique en avril 2021, en raison de la présence des mercenaires russes de Wagner. Depuis lors, les missions ont été réduites au fil des mois. En octobre dernier, à l’officialisation de ce départ, il ne restait plus que 130 soldats français au sein d’une mission logistique.



Commentaire

Bon plan
O'Wano Lagune Publié le 01.03.2021

O’WANO LAGUNE – RESTAURANT AFRICAIN

Situé dans la commune de Bingerville à Abidjan, l'espace O'WANO Lagune vous accueillera dans un lieu atypique. O'WANO lagune, séduit par sa beauté aux couleurs…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut