Politique › Sécurité

Avancée des Djihadistes: toute l’Afrique de l’Ouest menacée

La contagion pourrait embrasser toute la sous-région.

L’avancée implacable des groupes islamistes à travers le Sahel, laisse craindre à une extension des violences djihadistes dans les pays de l’Afrique de l’Ouest. Les menaces et violences de plus en plus répétées par les terroristes dans les Etats de l’Afrique de l’Ouest, particulièrement au Mali et au Burkina Faso, laissent croire que les risques de contagion sont réels. D’où les réactions et réflexions pessimistes de hauts dirigeants Africains, quant à l’endiguement du terrorisme sur le continent.

Ainsi, l’heure n’est plus à la réflexion sur la possibilité ou la probabilité pour qu’ un pays de l’Afrique de l’Ouest soit touché par les attaques de groupes islamistes, mais plutôt le moment où cet Etat sera touché. Ainsi , Pierre Buyoya, ancien président du Burundi et haut représentant de l’Union africaine (UA) pour le Mali et le Sahel, Interviewé en marge du Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique qui s’est tenu récemment à Dakar, il a déclaré que :« Les avertissements des services de renseignement font craindre des attentats sur le sol de ces pays à moyen terme ».

L’inquiétude fut palpable au Forum de Dakar, qui avait réuni les représentants des principaux pays engagés politiquement et militairement dans la prévention de l’extrémisme violent dans le Sahel, mais aussi des universitaires africanistes qui suivent de près  la descente de la région dans l’enfer djihadiste.

Les différentes attaques au Mali revendiquées par le groupe « Djihadiste de l’Afrique de l’Ouest » font plonger les Etats africains dans la crainte

 




Commentaire

À LA UNE
Retour en haut