Politique › Actualités

Affaire trafic de drogue: Le ministre de la Sécurité Vagondo Diomandé cite des noms

Vagondo Diomandé affaire trafic de drogue

Le Général Vagondo Diomandé, ministre de la Sécurité s’est exprimé à propos de l’affaire « Trafic de drogue en Afrique de l’Ouest » révélé par le journal québécois Vice Media. Suite aux questions posées par les sénateurs, le Général Vagondo cite des noms liés au trafic de drogue en Côte d’Ivoire.

L’affaire « trafic de drogue » suscite des réactions dans l’opinion nationale. Le ministre de la Sécurité Vagondo Diomandé a été questionné par les sénateurs sur cette affaire. « Il ne faut pas penser que la Côte d’Ivoire à elle seule constitue une plaque tournante même si ces derniers temps, nous avons le sentiment que beaucoup de drogues circulent sur notre territoire », a répondu le ministre de la Sécurité aux sénateurs.

Cependant, Vagondo Diomandé a expliqué le mode opératoire des barons de la drogue en Côte d’Ivoire en citant des noms. « Une quantité de cocaïne devait être livrée à une société qui s’appelle AGL spécialisée dans les travaux publics et de terrassement qui est domiciliée à Abidjan, à Cocody Angré à la 9ème tranche. L’enquête qui a été diligentée a permis d’interpeller et de déférer cinq individus dont quatre Italiens et une Ivoirienne. Il s’agit de Angelo Ardino qui est Italien, âgé de 55 ans et directeur de la société AGL. C’est lui qui était le destinataire de ce colis. Antonio 54 ans Italien, directeur technique de la société AGL, Vezinso Juliano 62 ans, Italien restaurateur, Joséfe Ramadoulia 47 ans, directeur de société et Vereni Dior 43 ans, adjudant de police précédemment en service au commissariat spécial de la Sotra … » a expliqué Vagondo Diomandé.

Ainsi, le ministre de la Sécurité rassure les sénateurs sur la bataille livrée contre les cartels de la drogue en Côte d’Ivoire. « Il y a beaucoup d’affaires comme ça que je pourrais citer pour vous dire que l’Etat est à pied d’œuvre pour freiner ce phénomène qui n’est pas spécifique à la Côte d’Ivoire. Une certaine presse a cru bon de citer une personnalité de notre pays, à travers lui, on voudrait salir la Côte d’Ivoire. Il faut qu’ensemble nous fassions barrage à ces pratiques d’intoxication qui jettent l’opprobre non seulement sur de citoyens honnêtes, exemplaires et surtout sur notre pays », a déclaré le ministre Vagondo Diomandé.



Commentaire

Bon plan
Publié le 21.10.2019

LES CASCADES DE MAN

Les cascades naturelles de Man volent la vedette à tous les sites touristiques de la région du Tonkpi. Leur nom colle désormais à celui de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut